News

Poursuite de la visite du Président Bazoum en Turquie: Tournée du complexe militaro-industriel Turque

[ad_1]

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mohamed Bazoum a consacré sa journée d’aujourd’hui à une tournée des principaux fleurons des unités militaro-industrielles de Türkiye. La tournée a débuté par une visite à la firme Aselsan spécialisée dans l’électronique et  communications militaires (et civiles) ainsi que les systèmes de radars.

ASELSAN
La plus grande entreprise d’électronique de défense de Turquie ; Applied sciences de la communication et de l’info, radar et guerre électronique, électro-optique, avionique, systèmes sans pilote, systèmes terrestres, navals et d’armes, systèmes de défense aérienne et de missiles, systèmes de commandement et de contrôle, transport, transport, Il dispose d’une giant gamme de produits qui peuvent répondre aux besoins des applied sciences de sécurité, de trafic, d’automatisation et de santé. Aujourd’hui, ASELSAN est devenue une marque qui exporte ses produits originaux, determine dans la liste des 100 premières entreprises mondiales de l’industrie de la défense (Protection Information High 100), établit des partenariats sur les marchés internationaux en établissant des modèles de coopération avec des organisations locales et investit.

La Turkish Aerospace (TUSAS), réputée pour ses avions d’entraînement et d’attaque au sol à turbopropulseurs Hurkus a constitué la seconde étape de la visite de la délégation
présidentielle.

TURKISH AEROSPACE INDUSTRIES (TAI)


Figurant parmi les cent premiers acteurs mondiaux de l’industrie aéronautique et spatiale, Turkish Aerospace est organisé en six centres d’affaires stratégiques en fonction des projets, notamment le Groupe structurel, le Groupe Aéronautique, le  Groupe d’hélicoptères, le Groupe des systèmes de véhicules aériens sans pilote (UAV), le Groupe des systèmes spatiaux et le Groupe nationwide des avions de fight (NCA)
Nurol Makina  a été l’étape suivante de la délégation présidentielle et elle a été consacrée à l’inspection des véhicules blindés tactiques ayant fait leurs preuves dans les missions onusiennes, en Géorgie, Kazakhstan, Tunisie.

NUROL TECHNOLOGIES

Première entreprise privée de l’industrie de la défense en Turquie, FNSS fabrique divers sorts de véhicules et de systèmes d’armes, principalement des véhicules de fight blindés, en partenariat avec BAE Methods. FNSS, qui a réalisé le plus grand contrat de système de défense exporté à l’étranger en un seul article du secteur, a non seulement servi les forces armées turques, mais est également connu dans les pays du monde aujourd’hui et a créé un potentiel d’exportation de plus de 2,5 milliards {dollars}.

La visite s’est terminée sur le web site de la société Roketsan, un des fleurons de l’armement turc, spécialisée en fabrication de missiles guidés par laser et par satellite tv for pc ainsi que la gamme de roquettes guidées et non guidées.

ROKETSAN

Cette société a été créé le 14 juin 1988, avec la décision du Comité exécutif de l’industrie de la défense, dans le however de « répondre aux besoins en fusées et missiles des forces armées turques (TAF) et d’avoir une establishment de premier plan dans la conception, le développement et la manufacturing de roquettes et de missiles ».

Il faut noter que toutes ces visites sont les signes de manifestations d’intérêt et de commandes fermes.

Elles découlent de la volonté du Président de la République SE M. Mohamed BAZOUM de doter l’armée nigérienne des matériels militaires de pointe et de haute technologie qui permettront de lutter efficacement contre le terrorisme.

Elle survient après les échanges téléphoniques en novembre dernier entre les présidents Mohamed BAZOUM et Recep Tayyip ERDOGAN, finalisés par la déclaration d’achats de matériels militaires auprès des grandes firmes turques :

ce sont notamment des commandes de drones armés de fight TB2 de la société Bayrak. Les drones sont devenus des vecteurs de la puissance militaire turque. Si la Turquie a d’abord développé des relations économiques avec des pays africains, dont le Niger, sa présence en Afrique revêt désormais un side sécuritaire.

Le Niger est le 14e pays à signer un accord d’exportation avec l’entreprise turque, laquelle fournit déjà l’Ukraine, le Qatar, l’Azerbaïdjan, le Maroc et la Pologne, entre autres. D’autres
pays africains comme l’Ethiopie, le Rwanda et le Nigeria ont exprimé leur intérêt pour cette technologie.

[ad_2]

Supply hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.