News

SEM. Mohamed Bazoum prendra part aux travaux du Forum d’Antalya et effectuera des visites dans plusieurs unités militaro-industrielles du pays hôte – Le Sahel

[ad_1]

Sharing is caring!

Le Président de la République SE M. Mohamed Bazoum, a quitté Niamey, hier matin, à vacation spot de la République de Türkiye, où il effectuera, du 10 au 13 mars 2022 une visite de travail et d’amitié s’inscrivant dans le cadre du renforcement de la coopération et des échanges économiques entre les deux pays. Durant son séjour, le Chef de l’Etat assistera au deuxième Discussion board diplomatique d’Antalya (ADF) et effectuera une visite sur des websites du complexe militaro-industriel turc.

Le Chef de l’Etat est accompagné dans ce déplacement d’une délégation composée notamment de Madame Hadiza Bazoum, Première Dame de la République du Niger; M. Hassoumi Massoudou, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération ; M. Rhissa Ag Boula, Ministre d’Etat à la Présidence ; M. Alkassoum Indatou, Ministre de la Défense Nationale ; M. Mahaman Sani Mahamadou, Ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables ;

M. Ibrahim Sani Abani, Directeur de Cupboard du Président de la République ; Mme Salou DJIBO Adama Gazibo, Ambassadeur du Niger en Türkiye.

Comme le souligne le file de presse émanant de la cellule de Communication de la Présidence de la République, le Discussion board d’Antalya, qui se tiendra du 11 au 13 mars 2022, sera une rencontre de haut niveau qui rassemblera des professionnels de la diplomatie, à savoir des dirigeants politiques, des diplomates, des leaders d’opinion ou des universitaires. Placé sous les auspices du Président Turc, SE. Recep Tayyip Erdoğan, ce discussion board verra la participation, dans la cité balnéaire d’Antalya, de 2500 contributors, dont 12 Cooks d’État, 15 dirigeants, dont trois Cooks de gouvernement, 67 ministres, six vice-ministres et les secrétaires de 44 organisations régionales et internationales, dont le Secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg.

Entre autres thématiques qui seront abordées au cours des travaux, il y a la gouvernance démocratique, la sécurité énergétique, le développement de l’Afrique, la lutte contre la désinformation, la lutte contre le terrorisme, le changement climatique, and so forth.

Le Chef de l’Etat mettra à revenue ce séjour pour effectuer, aujourd’hui jeudi 10 mars, des visites dans des unités militaro-industrielles sises à Ankara. «Notre pays, dans sa stratégie de lutte contre le terrorisme, s’est engagé à s’approvisionner en matériels militaires auprès de Türkiye notamment en drones armés de fight TB2, en avions de fight et de formation Hurkus de Turkish Aerospace et des véhicules blindés tactiques de Nurol Makina pour renforcer la capacité opérationnelle de nos forces armées. La tournée s’achèvera par une visite sur le website de Roketsan, un des fleurons de l’armement turc spécialisé en missiles guidés par laser et par satellite tv for pc», souligne le file de presse.

La même supply rappelle que la République de Türkiye «est devenue en peu de temps un partenaire privilégié du Niger depuis l’établissement officiel des relations de coopération en 1996 et l’ouverture d’une mission diplomatique le 3 janvier 2012 à Niamey et en retour celle du Niger à Ankara le 8 janvier 2012. Une coopération agissante où des entreprises turques conquièrent des components de marchés ou en investisseurs de plusieurs centaines de milliards de FCFA dans de domaines aussi variés allant de l’aéroportuaire à l’hôtellerie, des infrastructures administratives à la santé».

Soulignant l’importante de cette visite en Türkiye du Président de la République, SE M. Mohamed Bazoum, la fiche de presse indique qu’elle procède de la volonté du Chef de l’Etat de consolider le solide réseau diplomatique acquis de longue date, à travers sa participation au 2ème Discussion board d’Antalya. «En effet, ce Discussion board qui doit se tenir dans un environnement marqué par de vives tensions avec la Russie et l’Ukraine, se veut comme une plateforme pour les acteurs régionaux et mondiaux des sphères de la diplomatie, de la politique et des affaires pour échanger des idées et relever les défis internationaux», rappelle la même supply.

S’agissant des visites au niveau des unités militaro-

industrielles turques, le doc de la Cellule Communication de la Présidence de la République, rappelle qu’elles s’annoncent prometteuses pour le Niger, sachant qu’elles font suite aux échanges téléphoniques, en novembre 2021, entre les Présidents Mohamed Bazoum et Recep Tayyip Erdogan, finalisés par la déclaration d’intention d’achats de matériels militaires auprès des grandes firmes turques. Cela, espère-t-on doit se traduire notamment par des commandes de drones armés de fight TB2, ces véritables vecteurs de la puissance militaire turque.

«Si la Turquie a d’abord développé des relations économiques avec des pays africains, dont le Niger, sa présence en Afrique revêt désormais un side sécuritaire. Le Niger est le 14ème pays à signer un accord d’exportation avec l’entreprise turque », précise la même supply, ajoutant que ‘’ces visites qui sont les signes de manifestations d’intérêt et de commandes fermes qui suivent, découlent de la volonté du Président de la République SE M. Mohamed Bazoum de doter l’armée nigérienne des matériels militaires de pointe et de haute technologie qui permettront de lutter efficacement contre le terrorisme».

Il y a lieu de rappeler que la coopération entre le Niger et Türkiye se caractérise par son exemplarité et son pragmatisme. «Les entreprises turques ont honoré plusieurs contrats, dont un de 152 thousands and thousands d’euros (99,7 milliards de Fcfa) pour moderniser l’aéroport de Niamey, un autre de 50 thousands and thousands d’euros (32,7 milliards de Fcfa) pour un hôtel de standing ou celui de 38 thousands and thousands d’euros (24,9 milliards de Fcfa) pour le nouveau siège du ministère de Funds. En 2019, la Turquie avait construit un hôpital de 100 thousands and thousands d’euros (65,5 milliards de Fcfa) à Maradi. Globalement, ses échanges commerciaux de la Turquie avec le continent africain ont quintuplé entre 2003 et 2020, passant de 5,4 milliards à 25,4 milliards de {dollars} (15 300 milliards de Fcfa)», conclut le file de presse.

Assane Soumana(onep)

[ad_2]

Supply hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.